Pour une diachronie des pratiques martiales : le cas du savoir-faire des escorteurs de marchands

Source : Huabei di yi biaoju 华北第一镖局.
Musée des compagnies d’escorte. Pingyao, province du Shanxi, Chine.

L’histoire n’existe que par rapport aux questions que nous lui posons. […] Tout historien est implicitement un philosophe, puisqu’il décide de ce qu’il retiendra comme anthropologiquement intéressant. (Veyne, 1976 : 9).

Ce billet vient partager un article que j’ai récemment écrit pour le bulletin d’analyse L’Asie en 1000 mots, lequel regroupe les recherches effectuées par les membres et les collaborateurs du Centre d’Études sur l’Asie de l’Est et du Sud-Est (CÉTASE, Université de Montréal) : « Le métier d’escorteur au XIXe siècle en Chine du Nord : de la protection des caravanes des marchands du Shanxi aux convois des premières banques ». Lire la suite